la ronde

PC

Olivia Ovvero la liste dei sogni possibili, 2012
traduit de l'italien par Sophie Royère
Albin Michel, 30 avril 2014, 272 p.

♥♥♥♥

Douze heures de la vie d'une femme, mais même pas la moitié du talent de Stefan Zweig, loin de là.
Elle a beau avoir perdu son boulot d'attachée de presse, cette Olivia, elle n'attire pas la sympathie, ni même la compassion. Très haute opinion d'elle-même ou amertume, elle estime que sa hiérarchie n'a pas su reconnaître son génie. Forcément, ils sont nuls. Tant pis pour eux. Et pour elle, surtout, qui va passer la journée à se morfondre devant des tasses de chocolat chaud dans un bar-tabac.

Encore un livre girly de trentenaire en crise, avec tous les ingrédients : Olivia est célibataire malgré elle, elle fait des listes, prend de bonnes résolutions (plus de sport, moins de dépenses de fringues...), se complaît dans une nostalgie larmoyante sur feue sa mémé. Et comme Bridget, quand elle déprime, elle enfile un pyjama en pilou et de grosses chaussettes en boulottant du chocolat devant la TV.
Comme si l'auteur avait voulu donner un peu de profondeur au milieu de ces futilités, on suit parallèlement un jeune avocat marqué par une enfance endeuillée. Cela dit, si ces passages sont plus intéressants, les poncifs n'y manquent pas (sur le suicide adolescent et le deuil maternel, notamment).

Quant au dernier chapitre, ouh là... Attention, je spoile, mais finalement pas plus que la quatrième de couv' : un formidable coup de foudre entre ces deux-là illuminera la fin de cette journée pourrie ; elle est tellement belle, il est si charmant, mais elle se sent tellement nulle, et lui tellement timide... 

L'intrigue rappelle celle des Heures souterraines de Delphine de Vigan, mais la comparaison me semble vraiment insultante pour DdV.

Je m'étais laissée tenter par une jolie couverture, qui s'avère sans rapport avec le propos de l'ouvrage. La présentation de la version originale était plus appropriée : des coeurs qui tombent d'un parapluie, ça annonce plus clairement le rayon de soleil mielleux, l'arrivée imminente d'un Philippe ou autre prince charmant qui va vous prendre sur sa monture. 

Horloge 9 & 10 mai

Merci à Soisic et aux éditions Albin Michel.

Challenge de Claire - auteur italienne

challenge Claire