peur sur la ferme

illustrations de Vanessa Hié
Casterman, 14 mai 2014, 128 p.

L'avis de Canel

♥♥♥♥

 

Le cousin Gaston exhibe fièrement sa nouvelle voiture. Comment a-t-il pu s'offrir un engin pareil ? se demande le maître de Rex, qui remplacerait bien son antique Citroën (une 2CV, mythique pourtant). En vendant des veaux dopés, tout simplement. Grâce à des "chimiques de chimiques, [les bestiaux] gonflent à vue d'oeil, on dirait des baudruches !" confie fièrement Gaston. Bon, comme le maître de Rex n'élève pas de veaux, il va tester la gonflette sur une poule, pour voir. Oui mais... voilà qu'un serial killer de basse-cour commence à trucider des animaux, jour après jour. Le toutou Rex enquête.

Ce petit roman jeunesse rappelle vaguement les Contes du Chat perché de Marcel Aymé, mais il est nettement moins drôle. Il est annoncé comme "polar écologique". Heum. Je me laisse facilement convaincre par les intrigues pour enfants. Mais par celle-ci, non, pas une seconde : l'enquête est molle, le récit fade. Quant au message écologique, il est asséné tellement lourdement qu'on aurait presque envie de démontrer aux enfants que c'est du n'importe quoi.

Bref, je n'ai rien trouvé dans ce roman : ni suspense, ni subtilité, ni humour.
Il est probable - et souhaitable - que le public visé (huit ans et plus) s'y retrouve davantage.

L'avis de Mr 

♥♥♥♥

Rex vit dans une ferme. La vie n’est pas toujours très rose pour lui, notamment question nourriture, même s’il est le chien préféré du maître (du moins pour le moment, car Noirot et Pepette cherchent à lui ravir cette place…).

Gaston, cousin du maître, lui rend visite à la ferme. Contrairement au maître, Gaston semble faire fortune avec les veaux qu’il vend. Gaston, pas très honnête mais qui a le sens de la famille ou de l’entraide agricole, explique sa recette à son cousin.

Peu après, la vie de Rex et des habitants de la ferme change brusquement (ou cesse pour certains…). En effet une longue série de meurtres semble avoir commencé. Rex, un moment soupçonné, va mener l’enquête. Pour lui, il ne s’agit pas seulement de se disculper, de rester le favori du maître en l’aidant dans ces difficiles moments, mais aussi d’éviter de devenir une prochaine victime…

Qui vient à la ferme commettre ces forfaits ? S’agirait-il d’un habitant de la ferme ? Y a-t-il un lien entre ces meurtres et les nouvelles techniques agronomiques testées par le maître ?

Pour le savoir, il vous faudra aller au terme de l’histoire. Tant mieux : elle est facile et agréable à lire, ayant été écrite pour de jeunes lecteurs. Au-delà de l’enquête policière (il est vrai plutôt simpliste aux yeux des adultes), ils y verront peut-être une fable écologiste.

Merci aux éditions Casterman.

Challenge thrillers et polars de Liliba (2013/2014) 

logo_thrillers_Lili_2013_14_2