la marquise

XO Editions, mai 2014, 206 p.

♥♥♥♥♥

Lu par Mr

En 1763, Renée Pélagie de Montreuil épouse un homme choisi par ses parents pour sa lignée : Donatien de Sade. Celui-ci a d’abord été séduit par la généreuse dot promise. Renée Pélagie s'éprend de son mari. Un mystérieux correspondant qui prétend agir pour son bien informe la jeune femme des frasques sexuelles de l'époux volage, lui conseillant d'aller constater de visu. Ce qu’elle y découvre heurte son sens moral et sa pudibonderie mais n'affectent pas ses sentiments pour Donatien. Elle est également surprise de constater que ces ébats ne la laissent pas indifférente…

A travers le portrait de Renée Pélagie de Montreuil, épouse de Sade, c’est une image inattendue et pleine de nuances du célèbre "marquis" que dessine l’auteure. La relation amoureuse complexe entre Pélagie et Donatien est remarquablement mise en scène, de même que l’ambiance de l’époque dans l’aristocratie.
Quelques passages éloquents incitent à ranger l'ouvrage hors de portée des jeunes curieux. Ces scènes ne sont cependant jamais hors de propos. Le sous-titre « chroniques libertines » pourrait même apparaître légèrement racoleur, il occulte en tout cas la finesse d'analyse psychologique - principal atout de cet ouvrage.

A ne pas manquer, quel que soit l'intérêt que vous portiez à Sade et à son époque.

L'avis de Canel.

Merci à Mélanie et aux éditions XO.