Chanson toute tendre pour les papas - bonne Fête !

A force de parcourir les forêts 
On s'doutait bien 
Qu'il parlait aux chevreuils (ouais) 
Mais les cigognes, ça on savait pas 
Il va être Papa

Sourire aux lèvres 
Et cœur à Susanna 
Il s'doutait pas, qu'à force de chercher son Amérique 
C'est la Hongrie qu'est v'nue le trouver 
Paris Montmartre c'est magique 
On peut même s'y évader 
Et en rev'nir en voyager 
Il va être Papa

Notre pote est un roi 
Dire hey d'un royaume qu'il découvrira 
Tant mieux la vie c'est fait pour ça non? 
se prendre par le cœur qui bat 
Chercher les océans au fond des yeux 
Et des trésors à repêcher 
Qui font des coques 
Un navire, un navire, un navire de Papas

Et puis un jour c'est lui qui apprendra comment c'est qu'on se sert du vent 
Oiseau des mers, poisson volant 
Courant vert sais-tu c'qui t'attend 
Carrière toujours 
Une île 
Qui nous attend 
C'est c'qu'il prétend depuis tout le temps 
N'est-ce pas Papa

Un p'tit vient d'passer la frontière 
En première page dans l'univers 
Et les douaniers n'ont rien pu faire 
Pour ce nouvel anniversaire 
De quoi s'fêter cela en chanson 
Encore une révolution 
On va être Tontons  
Allez Papa 

- idée trouvée ici, merci Laurence ! -