maisie dobbs

Maisie Dobbs, 2003
traduit de l'anglais par JC Napias
LGF, le Livre de Poche
novembre 2007, 381 p.

♥♥♥♥♥

• 1929, Maisie Dobbs vit à Londres.
-> Londres, début du XXe siècle ? Ne partez pas, le 'so british' me hérisse souvent, mais là j'ai aimé.

• A Londres, Maisie est détective privé, métier plutôt rare pour une femme à cette époque.
-> Détective privé, enquête ? Ne partez pas, ce roman policier est atypique, plutôt dans la lignée de Un long dimanche de fiançailles (Japrisot) et Par un matin d'automne (Goddard) que dans le style Sherlock, Poirot, Miss Marple.

• La première affaire que l'on confie à Maisie : trouver ce que fait Celia Davenham tous les mardis et jeudis à l'insu de son mari.
-> Histoire d'adultère ? Ne partez pas. En suivant la jeune épouse, Maisie replonge dans son propre passé...

• ... lorsqu'elle était infirmière de guerre en France.
-> Souvenirs de guerre ? Encore un roman sur la première guerre mondiale, alors ? Certes, mais restez encore un peu. Celui-ci est brillant, il a été écrit plus de dix ans avant tous ces textes commémoratifs plus ou moins réussis. C'est peut-être un détail pour vous, mais... ♪♫ etc.

Une fois ces éléments du décor en place, vous êtes ferré, vous ne lâchez plus cet ouvrage, tour à tour ému, curieux, révolté... Peut-être de loin en loin agacé par un peu de guimauve. Mais finalement, de l'amour et de la douceur au milieu de la boue, des obus et des corps déchiquetés, ça ne se refuse pas.

En bref, voilà une belle histoire triste de gamins envoyés au front. Ils sont partis "la fleur au fusil", ils y sont restés, six pieds sous terre. Ils ne sont pas rentrés, ou les pieds devant ou - moindres maux, quoique - gueule cassée, poumons ruinés, membre amputé, ciboulot ravagé, raison envolée...
Tant de destins brisés, de jeunes veuves, de mères détruites. 
La guerre et ses dommages collatéraux, ses ravages à long terme.

Parfait. Et mis en valeur par une construction impeccable. 

Horloge 6-11 juillet

Un grand merci à Valérie Emoji et indirectement à Sophie.

Maisie a également séduit Sandrine, Tiphanie...

Challenge thrillers et polars de Liliba (2014/2015)

logo_thrillers_Lili_2013_14_2