le rouge et le vert

Folio Policier
novembre 2010, 167 p.

L'avis de Mr

♥♥♥♥♥

Averell est créateur de parfum. Son amie Violette cherche à se faire une place au CNRS. Le couple assiste à un repas organisé par Bernard, le patron de Violette. Bernard, orgueilleux et indiscret, mène les débats, de manière professorale comme il en a l’habitude. Or Averell n’apprécie ni ce genre de mondanités ni les personnages imbus d’eux-même. La discussion pourrait mal tourner...

Ce résumé des quinze premières pages du roman ne leur rend guère hommage, puisqu’il y manque l’ironie, le cynisme, et la qualité d’écriture de Jean-Bernard Pouy. 
J’ai immédiatement été happé par l’ouvrage. Une idée originale fait ensuite rapidement dévier l’histoire : l’écriture d’une enquête policière dont l’enquêteur ignorerait lui-même l’objet. Malheureusement, ce fil conducteur n’aboutit ensuite qu’à un semblant d’intrigue.
Malgré des scènes décrites avec humour et des formules ou réflexions géniales, je me suis senti frustré, voire floué, par la suite de l’ouvrage.

Pouy n'hésite pas à s’affranchir de quelques conventions littéraires, comme celle de construire une véritable intrigue. Cette liberté, qui contribue au charme de ses ouvrages, peut agacer. Je reconnais cependant ses évidents talents d’écriture et la pertinence acérée de son regard sur le monde.
Mes réserves sur ce roman ne m’empêcheront donc pas de me plonger dans le prochain récit de l’auteur qui croisera ma route.

L'avis de Canel.

Challenge thrillers et polars de Liliba (2014/2015)

logo_thrillers_Lili_2013_14_2