tripoli

YD

Glénat, 18 juin 2014, 88 p.

Lu par Mr

♥♥♥♥

En 1805, les Etats-Unis lancent leur première intervention militaire au Moyen Orient. L'enjeu est de pouvoir maintenir les échanges commerciaux sans satisfaire aux exigences du dictateur qui règne alors sur Tripoli. Une armée de cinq cents hommes est envoyée dans le désert, principalement des soldats américains, mais aussi des mercenaires arabes, berbères, grecs, italiens et turcs. 

Cet album ne montre pas seulement les opérations militaires du conflit et les échanges diplomatiques mis en œuvre, il retrace également le contexte politique. J’ai ainsi appris avec intérêt que les Etats-Unis s’étaient engagés loin de leurs frontières dès le début du XIXe siècle.
L’auteur semble dubitatif et critique au sujet des choix politiques et militaires américains lors de ce conflit. Cela me semble "facile", avec le recul que l'on peut en avoir aujourd'hui plus de deux cents ans plus tard, mais fondé. 
Cet ouvrage m'a donné envie d’en apprendre davantage sur l’histoire des Etats-Unis au XIXe siècle, notamment en matière de politique étrangère.

Le graphisme et les coloris sont classiques mais agréables, permettant une lecture facile malgré des textes denses.

Merci à Babelio et aux éditions Glénat

tous les livres sur Babelio.com