julie

Les Editions du Lombard, 1987, 48 p.

♥♥♥♥♥

Trois filles des années 80. Claire, la meneuse, est bavarde, râleuse, pénible et forcément la plus délurée du trio. Ses copines potiches l'écoutent, s'aplatissent, n'en pensent pas moins mais réagissent peu. Les crêpages de chignon sont rares. Dommage, parce que cette péronnelle est vraiment tête à claques.

Elles rêvent de "beaux garçons" (sic), passent parfois à l'acte. Mais rassurez-vous, cette BD a bien sa place au rayon jeunesse : bien que lycéennes, voire étudiantes, elles se contentent de bisouilles, les mains des partenaires sont sagement posées à mi-dos et n'en bougent pas.

Petits sketchs d'une ou deux pages pas complètement désagréables, mais vite agaçants tant ils sont creux, prévisibles et répétitifs. Un humour genre Boule & Bill, tout aussi enfantin, mais moins inventif. C'est dire...
Ces aventures devraient plaire aux très jeunes ados : les préoccupations de midinettes traversent les époques. Et si les vêtements ont la touche eighties, on oublie que Claire n'a ni portable, ni internet, tant elle est obnubilée par la recherche de Princes charmants.

< emprunt mdtk >