petit sapiens1

Lito, Onomatopée
août 2005, 44 p.

♥♥♥♥

Aventures d'un petit garçon au temps des mammouths, entouré de
- maman, qui parle à la nature et appelle son mari 'mon biquet'
- papa, qui n'a pourtant rien d'un 'biquet' : pas futé, beauf, grande gueule et froussard
- mémé, qui perd la boule
- pépé, qui se réinvente une jeunesse de héros dans les histoires qu'il raconte le soir devant le feu
- la soeur en pleine crise d'adolescence

Cette BD jeunesse ne prétend pas enseigner le mode de vie de nos ancêtres tout de fourrure vêtus. Le décor préhistorique est dépaysant et amusant, mais ce petit héros ressemble finalement beaucoup à un enfant d'aujourd'hui. 
Avec humour et finesse, l'auteur arrive à glisser des sujets sérieux dans les aventures de ce Petit Sapiens : les relations familiales, l'adolescence, la vieillesse. Ainsi que la peur et la méfiance à l'égard des étrangers - les 'prognathes' en l'occurrence qui, selon ce père « ne sont pas évolués comme nous, les côtoyer nous ferait régresser intellectuellement », et gare : « sont pas mauvais ces gars-là, mais tu leur donnes ça et le lendemain tu te retrouves à poil. »

Un bon album, drôle, fin et faussement léger, à découvrir dès huit ans. Trois tomes suivent.

Horloge 25/08 - emprunt mdtk