le pacte

Stock, août 2011
Points, août 2014, 192 p.

♥♥♥♥

Une vingtaine d’adolescentes de quinze ans enceintes en même temps à Gloucester, bizarre, non ? On en compte maximum deux par an dans cette petite ville du Massachusetts. Est-ce l’œuvre d’un serial ki(ki-en-cha)leur ? Même pas, rien d’accidentel dans ces grossesses, tout a été prévu. Trente participantes, dix-sept toucheront le gros lot : un gros ventre. Et les hommes, dans tout ça ? Leur contribution s’est limitée à quelques gouttes gagnantes. Pour le reste, ces jeunes filles entendent bien se débrouiller : leurs bébés, elles les élèveront ensemble, et sans adultes.
L’événement fait grand bruit, on imagine bien, la presse et les réalisateurs s’en emparent, les gens raffolent de ce genre de faits divers croustillants qui les confortent dans l’idée que leur famille est formidable, que leurs enfants sont bien élevés et épanouis, et qu’un truc pareil n’arriverait jamais chez eux.

Témoignages par bribes et en alternance de quatre de ces jeunes filles - dont Lana, la meneuse du groupe. Issues de milieux différents, elles ont quand même beaucoup de points communs : pas futées, paumées, mal entourées, immatures, et en grand manque affectif. Elles n’ont pas choisi leurs familles bancales, mais elles peuvent choisir leurs ami(e)s. Retour à la case départ, ou plutôt seconde chance : elles vont se créer une famille entre amies – joli mirage adolescent – en faisant des bébés là, tout de suite, maintenant, qu'elles élèveront ensemble. « Quand elle m’a parlé la première fois de tomber enceintes en même temps, j’ai immédiatement dit oui. […] Pas parce que je fais tout comme Lana […] mais parce que c’est le sens qui manquait à ma vie. »

Roman facile à lire, intéressant, qui m’a d’abord paru froid. Mais à mesure que les filles gagnent en confiance auprès de la femme qui les écoute sans les juger, leurs portraits se précisent et leurs confidences sont de plus en plus émouvantes.
Bonne surprise. Le genre d'ouvrage que l’on a envie de faire lire à de jeunes adolescents, garçons ou filles. 

Horloge 28 & 29 août

L'avis de Claire, et d'autres sur Babelio.