pendant que

Dargaud, septembre, 56 p.

♥♥♥♥

Vous voulez savoir qui reprisait les chaussettes du roi de Prusse ? Sa maman, pardi ! Et si elle ne savait pas coudre, elle lui en achetait d'autres, forcément. Michel n'est pas le Roi de Prusse, n'a pas de chaussettes à repriser, mais il a son émission TV préférée à regarder, des parties de 'Puissance 4' à gagner. Et c'est sa mère qui doit gérer tout ça, elle s'occupe de lui jour et nuit depuis qu'il est handicapé.
Dans son corps de géant, Michel est redevenu comme un tout petit enfant : manies, caprices, colères mais aussi formidables élans affectueux. On croit qu'il a tout oublié du temps d'avant, de sa vie d'adulte, mais non : « Avant, j'avais une amoureuse, même qu'on couchait ensemble ! Je pouvais conduire la voiture de papa, aller dans les discothèques... tout, quoi ! C'est parce que j'ai eu un accident. UN ACCIDENT ! » 

Portrait touchant et réaliste d'une mère d'adulte handicapé. Une dame plus toute jeune, dynamique, courageuse, tout en sourire et en douceur. Qui semble toujours de bonne humeur et patiente, comme il est bon de l'être avec les jeunes enfants. Et tout aussi subtile pour comprendre et accepter les besoins d'adulte de son fils et y répondre. Une mère aimante et forte, qui a ses moments de faiblesse - fatigue, découragement, éclats de colère et inquiétudes sur l'avenir de son enfant : qui le prendra en charge quand elle ne sera plus là ?

Attendrissement, agacement, admiration à la lecture, mais pas question de s'apitoyer lourdement ou de larmoyer. Les auteurs secouent de temps en temps le lecteur sans complaisance et le font sourire aussi. L'humour est tantôt mignon, tantôt grinçant : « Je revois encore le neurochirurgien prendre sa tête de cocker pour nous annoncer que Michel resterait sans doute un légume toute sa vie ! Un légume ! Tu parles !! On a hérité de tout le potager, oui !!! »

Je n'accroche pas toujours aux séquences 'émotion' de Zidrou. Cette fois, c'est bon, j'ai aimé sans réserves. 
Son album 'Un beau voyage' reste quand même mon favori. 

Horloge 26/09 - emprunt mdtk