l'impensable rencontre

Albin Michel, octobre 2014, 368 p.

Lu par Mr

♥♥♥♥♥

Docteur en langue et civilisation américaines, Marie-Hélène Fraïssé présente dans cet ouvrage des rencontres entre les populations du continent américain et celles de diverses vagues d’immigration, à différentes époques. Les premières conquêtes et les chutes des civilisations précolombiennes occupent une place importante, mais la colonisation du Nord du continent aux XVIIIe et XIXe siècles est également évoquée.

Cet essai historique décrit des pratiques et des coutumes des autochtones. En effet, leurs particularismes ont interpellé ou choqué les allochtones, et ont souvent servi de prétexte aux conquêtes et exactions. Sous toutes les latitudes, les nouveaux arrivants se sont montrés violents et cyniques, sous couvert de religion ou pas.
Ce livre ne sombre jamais dans la caricature. Ainsi, il souligne le rôle des maladies infectieuses importées dans la disparition de populations ou civilisations. Il présente également des rencontres et des échanges plus respectueux ou équilibrés : trocs, collaborations (militaires, contre d’autres autochtones)…

Se succèdent dans cet ouvrage des témoignages d’allochtones (conquérants, explorateurs…), précédés de brefs résumés ou commentaires de l’auteur. Ce sont ces propos introductifs qui m’ont le plus intéressé, tandis que j’ai éprouvé un intérêt très inégal selon les divers témoignages cités. Certaines citations m’ont paru passionnantes, alors que j'en ai sauté d'autres, trop redondantes, ce qui ne m’a pas empêché de comprendre la suite.
Comme l’indique l’auteur, les témoignages et avis des autochtones sont les grands absents de cette fresque, hélas, faute de matière première.

En résumé : une lecture intéressante mais parfois un peu fastidieuse. Heureusement chacun peut s’attarder sur ce qui l’intéresse le plus - la partie consacrée à la conquête d’Hernán Cortés pour moi.

Merci à Delphine et aux éditions Albin Michel.