dimanche 14 décembre 2014

~ Le Démon du soir ou la ménopause héroïque, Florence Cestac

Dargaud, mai 2013, 56 p. ♥♥♥♥♥ Tino Rossi, celui-là même qui tutoyait le Père Noël et lui donnait des consignes précises, a prétendu que la vie commençait à soixante ans. Ça doit expliquer pourquoi Noémie n'est pas au mieux de sa forme : elle n'a pas encore atteint la soixantaine. Ça ne saurait tarder, mais en attendant elle doit supporter ses jeunes collègues aux dents longues, son mari retraité mollasson, une vieille maman qui se prend pour Brigitte Bardot ou Marilyn - Monroe, pas Manson, moindre mal. Noémie ne voit jamais son... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]