le vieux qui

Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann, 2009
traduit du suédois par Caroline Berg

Presses de la Cité, 2011, 455 p.

- abandon -  smiley_id118873

Alors que la petite réception d'anniversaire se prépare à la maison de retraite pour célébrer ses 100 ans, Allan fait le mur. C'est le début d'une folle épopée à travers la Suède, un magot de cinquante millions de couronnes sous le bras, en compagnie de joyeux drilles rencontrés au gré de la cavale. La fuite n'a rien de pépère, il faut dire que ce petit bonhomme - artificier de son métier - a toujours eu le don pour être au bon endroit au bon moment, jouant un rôle dans la guerre d'Espagne, aux USA à l'heure de la bombe sur Hiroshima...

Je ne peux pas dire que je n'aime pas ce livre, les tournures de phrase, les situations, la critique de la politique me font sourire, mais il m'ennuie surtout. Pourquoi ? le côté Forrest Gump m'agace, le cours de géopolitique aussi, le loufoque de la fuite où les cadavres se multiplient itou. Quand réouvrir un livre "détente" devient une corvée, j'abandonne. J'en suis juste à la moitié, je n'ai pas le courage de persévérer.

Mr s'était régalé.

Horloge 14 au 17 janvier

challenge Voisines-Voisins de Claire - Suède

ch voisins voisines 2015