les murs

Le Livre de Poche, juin 2013, 480 p.

Lu par Mr

♥♥♥♥♥

En 2011, Jack et Libbie filent le parfait amour depuis déjà plusieurs années. La grossesse de Libbie laisse présager un avenir encore plus heureux. La mort de l’ex-amie de Jack l’oblige cependant à quitter momentanément Libbie. Il part pour la France, sans parvenir à dire à Libbie ce qu’il va y faire, et reporte cette explication à son retour.
Le passé trouble de Jack n’est pas étranger à son malaise. Ce passé refait brusquement surface et met Jack et ses proches en grand danger.

Le roman est construit de manière originale et brillante, par l’alternance de récits d’événements qui se sont déroulés en 1994, 1996 et 2011, et sans rapports apparents entre eux. Ainsi, suspense et découvertes sont garantis du début à la fin.

Je regrette que l’ensemble perde beaucoup en crédibilité du fait d’exagérations qui ont gâché l’excellente impression ressentie sur les deux premiers tiers du livre : scènes d’actions outrées, et histoire finalement mégalomaniaque. Malgré cette surenchère finale, ce fut globalement un bon moment de lecture.

logo TP canel2