monster

Le Livre de Poche, septembre 2010, 608 p.

♥♥♥♥♥

Médecin urgentiste, Paul Becker soigne un soir un drôle de type amené par son copain flic, Cameron Cole. Le patient se rebiffe. Le lendemain, Becker trouve un téléphone tombé dans la bagarre ; les photos qu'il contient laissent supposer que le gars trempe dans de sordides affaires de pédophilie. Et voilà notre médecin pris dans une avalanche de tuiles qui vont toucher son boulot, sa femme, leur fils, et même son père - le grand absent de ses jeunes années.

Français vivant aux Etats-Unis, Patrick Bauwen écrit des scénarios à l'américaine et n'hésite pas à donner dans la surenchère. Intrigues alambiquées avec action, baston, sauvetages miraculeux in extremis, situations improbables et rebondissements abracadabrants. L'avantage : 'Monster' est un bon page-turner que vous boulottez en deux jours même quand vous êtes censé avoir plein d'autres choses à faire. L'inconvénient : un sentiment d'agacement croissant à la lecture.
Je m'aperçois d'ailleurs que j'oublie très vite ce type de roman puisque je suis incapable, deux mois seulement après avoir lu Les fantômes d'Eden (4e opus de la série), de me souvenir du sort de Claire et de Billy, forcément évoqué au moins en quelques lignes. 

Horloge 25 & 26 janvier

Merci à ManU pour cette lecture commune en décalé. Pas partie à point, il m'a bien servi de courir pour rattraper mon retard, happée par ce bouquin malgré tout ce que je lui reproche. ManU a donc dû endurer les comptes-rendus des étapes de ma lecture, heureusement que je progressais à grands bonds 

logo TP canel2