atomka

FT

Pocket, octobre 2013, 605 p.

♥♥♥♥♥

On retrouve Sharko et Hennebelle, main dans la main, à la poursuite de savants fous et d'un tueur qui congèle ses victimes. Et parce que dans un couple, même tout neuf, chacun a ses petits secrets, Lucie et Franck mènent aussi des recherches en solo. Surtout Franck, d'ailleurs, encore une fois rattrapé par son passé cauchemardesque.

Pas de temps mort dans ce thriller, entre les scènes d'action et les passages didactiques sur des expérimentations médicales sur le froid, la radioactivité... Du Thilliez classique : les enquêteurs font souvent cavalier seul, se jettent dans la gueule du loup sans filet, progressent dans leurs investigations en même temps que des méchants - ce qui donne lieu à des confrontations musclées ou à la découverte de carnages. Bon, en même temps, soyons honnêtes, si ces flics respectaient les procédures, on s'ennuierait ferme. Surtout qu'ils en réchappent à chaque fois, ils auraient tort de s'en priver. La surenchère me fait quand même toujours tiquer, l'intrigue gagnerait à être plus sobre. Mais Thilliez, j'y reviens et j'y reviendrai, c'est la preuve que je trouve mon compte dans ses polars riches en suspense et intéressants pour la vulgarisation scientifique - sur le nucléaire, ici. 

Horloge 30/01 au 01/02

logo TP canel2