nos vies

Autrement, mars 2012
J'ai Lu, février 2013, 122 p.

♥♥♥♥♥

François, célèbre pianiste, n'a pas vu son grand amour depuis qu'elle a été internée en hôpital psychiatrique, trois années plus tôt. La famille de Sophie a veillé à ce qu'il ne sache pas où elle est. Le courrier d'un admirateur lui révèle incidemment - ou pas ? - où elle réside. François lâche tout, sa compagne, sa vie parisienne, il annule ses concerts et file la rejoindre. Il va attendre qu'on/elle l'autorise à lui rendre visite.

La lecture récente du Dernier gardien d'Ellis Island m'a fait découvrir le talent de Gaëlle Josse, j'étais impatiente de retrouver son écriture, sa sensibilité. 
Je ne suis pas sous le charme, cette fois, loin de là : le piano, la musique, le coup de foudre cliché, la femme fragile trop semblable à quelques unes rencontrées récemment dans d'autres romans (ah le hasard de l'ordre des lectures), les circonstances de sa dégringolade, la passion de cet homme... Tout m'a semblé convenu, déjà vu, rien n'a retenu mon attention. J'ai apprécié la plume, c'est à peu près tout. C'est déjà pas mal, ça aide à terminer un livre qu'on ne trouve pas captivant. 

Horloge 13 & 14 mars