les ptimounes

Flammarion, Père Castor, 11 mars 2015, 24 p.

♥♥♥♥♥

Les cinq Ptimounes sont tellement minuscules qu'ils s'abritent dans des petits végétaux. Attention, ce ne sont pas des insectes effrayants, ils sont tout ronds, tout mignons, avec bras, jambes et vêtements.
C'est la panique chez eux ce matin, leur maison a des trous ! Un oiseau picore sans vergogne la paille de leur toit pour faire son nid. Pas grave, les Ptimounes sont débrouillards, solidaires et même poètes puisqu'avec les moyens du bord, ils vont s'aménager une fenêtre pour admirer les étoiles.

Beaucoup de bonnes intentions, sans doute, à l'origine de cet album, mais je trouve le dessin et l'histoire vraiment trop classiques. On reconnaît la touche "Père Castor", mais sans le charme du vintage. Donc bof, je suis passée à côté. J'ai lu tellement d'albums pour tout-petits plus pétillants, plus inventifs autour de ces thématiques (solidarité, univers minuscules...) que je ne m'attendais pas à un ouvrage aussi terne et sans humour.

Lasardine et sa petite sont sous le charme.

Merci à Flammarion Jeunesse.