ma tronche

Rouergue, DoAdo, 4 juin 2014, 73 p.

♥♥♥♥♥

Beaucoup d'ados rêvent de gloire - merci Secret Story, les Anges, Koh Lanta... Benjamin n'a rien demandé, il n'a même pas la télé, mais à quinze ans et demi, il est déjà en haut de l'affiche, pour de vrai. Portrait en pied dans les rues, 3 mètres sur 4, partout, même devant le lycée. En slip, kangourou s'il vous plaît, paraît que le bestiau fait son come-back. Ça s'assume comment pour un adolescent, un truc pareil ? On le saura à la fin.

On retrouve bien dans ce court roman l'humour et le ton de Cuvellier, très proches des jeunes adolescents : potaches, politiquement incorrects, parfois lourds. La vision du monde de la pub et du show-biz est amusante, quelques personnages sont bien vus - la mère assistante sociale, le père éduc spé et maire-adjoint extrême-gauche, tous deux farouchement féministes et opposés à "toute cette viande dans les pubs". Malgré cela, j'ai trouvé ce livre un peu léger après un début prometteur, et la fin m'a fait tiquer. <spoil> Célébrité = succès sentimental assuré ? <spoil> J'avais l'impression que l'idée de l'auteur était de se moquer de ce cliché, justement. A prendre au second degré, donc ? ça m'échappe...

agenda 1e avril - emprunt mdtk