l'inattendu

Belfond, 2 avril 2015, 255 p.

♥♥♥♥♥

A soixante-deux ans, Viviane vit seule dans le chalet de ses ancêtres, en pleine nature. Seule mais pas vraiment esseulée : elle a des amis, entretient comme une compagnie le souvenir des défunts qu'elle a aimés. Elle garde quand même le regret de n'avoir pas eu d'enfant, n'ayant jamais rencontré le "bon père". Lorsque surgit Cosima, jeune fille en fuite, elle lui ouvre vite sa porte - trop vite, et sans conditions. Viviane voit en elle la fille qu'elle n'a jamais eue, la dorlote, fantasme sur leur avenir, se voit déjà grand-mère, devient jalouse, étouffante.

J'ai eu beaucoup de mal à croire à cette histoire : des situations invraisemblables, le comportement excessif de Viviane, des dialogues artificiels (entre Julia et Viviane, notamment), des raccourcis (l'expérience psy). Tout cela m'a agacée et tenue à distance, malgré les réflexions sur l'amour et ses exigences, sur la maternité, l'amitié... J'ai commencé à m'intéresser à l'intrigue lorsqu'on a un aperçu des coulisses ; on peut alors espérer sortir du registre des bons sentiments et entrer dans une espèce de roman noir façon Simenon, Patricia Highsmith. En tout cas le suspense s'installe, et cela m'a suffi à avoir envie de poursuivre ma lecture.

Merci à Anny et aux éditions Belfond.

agenda 13 & 14 avril