j'aurai ta peau

Glénat, 9 janvier 2013, 55 p.

♥♥♥♥

Ciseaux en action tout en écoutant « Même à celle qui trahit, même à celui qui ment, il ne faut pas souhaiter la mort des gens... Il y a bien des cas où, mais même dans ces cas où, il ne faut pas souhaiter la mort des gens. » 
Ciseaux en action pour la confection d'un message anonyme destiné au chanteur lui-même : « J'aurai ta peau Dominique A. »
L'artiste reçoit cette lettre de menaces un soir en sortant de scène. Trouble intense : qui lui en veut ? pourquoi ? lui qui est si discret avec ses « vingt ans de chansons d'auteur ». Même étonnement de la part de son grand copain Philippe Katerine : 
« - C'est bizarre qu'on s'acharne précisément sur toi.
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Ben d'habitude, les dingues, ils s'attaquent aux stars, pas aux chanteurs plus... Enfin, moins... C'est juste que t'es pas super connu, tu vois ?
- Ben, si, quand même, un peu.
- Je t'ai vexé ?
- Non.
- Si, si. »

Histoire délirante imaginée par le tandem Le Gouëfflec & Balez autour de l'artiste Dominique A. Intrigue simple, sans grand suspense mais qui surprend et amuse par son côté loufoque et par la tendresse à l'égard des personnages croqués : Dominique A et sa discrétion, ses questionnements sur son image, et surtout Philippe Katerine et son grain de folie, sa bonne humeur, sa chaleur... 

agenda 23 mars - merci Cédric pour le prêt !

logo TP canel2