l'innocence

Belfond, 15 mai 2015, 315 p.

♥♥♥♥

Tout à coup, votre vie ne tient qu'à un fil, un fil encore plus ténu que d'habitude. Ça, c'est l'effet maléfique des prises d'otages.
La journée s'annonçait calme pour Germaine, Michèle, Thomas, Sophie, Aline, Théo, Léa, Guillaume. A quelques exceptions près : l'un d'eux vient de tromper sa femme pour la première fois, un autre apprend qu'il va peut-être devenir papa après un 'coup d'un soir', une mère vient de déclencher les hostilités avec son fils de quinze ans, une maman a des scrupules à laisser son petit garçon seul quelques minutes...
Mais, pas de chance, tous ceux-là se trouvent à la supérette du coin au moment où un homme armé y fait irruption. Leur sort se retrouve entre ses mains, et comme le braqueur est un toxicomane "affamé de drogue, de nourriture et d'amour", ses réactions sont totalement imprévisibles. Le mieux est d'abouler le fric, de se faire tout petit, d'obtempérer. Oui mais dans ce genre de circonstances dramatiques, on peut avoir des comportements inattendus et complètement dingues, surtout si on est déjà à cran, fragilisé par d'autres problèmes.
Ce thriller psychologique vous happe rapidement, vous étreint jusqu'à la dernière page et vous balade complètement tout en restant vraisemblable. La tension s'installe dès la présentation des protagonistes, chacun vivant de manière inconfortable voire douloureuse avant même la prise d'otages. Cette tension croît au fil des pages, mais le lecteur a quand même l'occasion de respirer et d'évacuer son stress, grâce à l'humour dans certains dialogues (merci Germaine !), à l'émotion (quelques passages sont poignants) et à des thèmes qui invitent à réfléchir - relations parent-enfant, trahison et sentiment de culpabilité, rôles de victime et de bourreau, violence...
Barbara Abel est douée pour évoquer les problèmes familiaux (conjugaux, parentaux, filiaux), ses intrigues ont le mérite de sortir de l'ordinaire et de mettre en scène des quidam auxquels on s'identifie aisément - la lecture n'en est que plus angoissante. La preuve avec Derrière la haine et ce dernier ouvrage, L'Innocence des bourreaux.

agenda 9 & 10 mai

Merci aux éditions Belfond.

logo TP canel2