le braconnier

The Chessmen, 2012
traduit de l'anglais par Jean-René Dastugue
Rouergue, 2012
Actes Sud, 2013, 362 p.

♥♥♥♥♥

Le braconnier du "lac perdu". Qu'est-ce qu'un lac perdu ? Un lac situé dans un trou du *** du monde, quelque part sur une île des Hébrides ? Oui, par exemple, mais pas seulement. Il peut s'agir d'un lac qui s'est vidé de son eau du jour au lendemain - un phénomène géologique avec la tourbe, ne m'en demandez pas plus -, il ne reste alors plus qu'un cratère au fond duquel on peut retrouver des cadavres et des épaves, comme ce bon vieux Roddy et son avion, disparus depuis dix-sept ans.

Neuf mois après son installation sur l'île de Lewis, Fin Macleod fouine de nouveau officieusement autour d'un meurtre récemment découvert mais survenu plus de quinze années plus tôt. Cette enquête le ramène une fois de plus sur les traces de son passé, lorsqu'il était copain avec les membres d'un groupe de rock celtique, et assurait la logistique des concerts. Ça bastonnait dur entre ces jeunes coqs, notamment entre le leader Roddy et le flûtiste Whistler, pour les beaux yeux de la jolie chanteuse Mairead.

J'ai été charmée par les deux premiers volets de cette 'trilogie écossaise' (qui s'est enrichie tout récemment d'un quatrième opus, contre toute attente), mais plutôt déçue par ce troisième tome. Je me suis souvent ennuyée, perdue dans la chronologie, engluée dans des longueurs, paumée parmi la pléthore de personnages. Le récit m'a paru décousu, patchwork bordélique entre différentes thématiques du passé et du présent - paternité de Whistler, naufrage d'Iolaire en 1919, braconnage, groupe de rock, rivalités de jeunes mâles, partie d'échec géante. Certes, l'intrigue devient peu à peu cohérente mais de manière laborieuse et artificielle, et bien tardivement. De plus, bien que l'on retourne sur des périodes évoquées dans le premier tome, il semble que des personnages surgissent de nulle part alors qu'ils étaient censés faire partie du quotidien de Macleod à l'époque du drame sur le "caillou" (cf. L'île des Chasseurs d'oiseaux).

Une lecture décevante, j'aurais peut-être dû laisser passer un peu plus de temps après le second tome... J'avoue avoir survolé les trente dernières pages.

agenda 30 mai au 1er juin

- challenge Voisines-voisins (Royaume-Uni, Ecosse) chez Claire -

ch voisins voisines 2015

logo TP canel2