mettez des mots

Glénat, 18 mars 2015, 144 p.

♥♥♥♠♠ 

USA, début du XXe siècle. Le photographe Owen Brady est subventionné par le National Child Labour Committee* pour témoigner des conditions de travail des enfants. La photographie marque mieux les esprits que n'importe quel article à sensation : « Montrer encore et encore, exemples à l'appui, que la loi actuelle sur le travail des enfants n'est pas respectée. » Les clichés de Brady exposent la misère et l'insalubrité domestiques, l'épuisement des enfants à l'usine ou dans les champs, les risques sanitaires auxquels ils sont exposés, les séquelles des accidents...

Cet album est une fiction. Un tel reportage sur le travail des enfants aux USA a bien été réalisé au début du XXe siècle, mais par Lewis Hine. La vie de cet Owen Brady fictif ne s'inspire en rien de celle du photographe Hine. L'auteur Marc Malès a imaginé la genèse d'une telle vocation, les origines d'une telle croisade : le sort des plus faibles tient à coeur à Brady, il a été maltraité par un père alcoolique. Par ailleurs, il est devenu lui-même très violent et fréquente les prostituées qu'il humilie verbalement et physiquement. Alors quid de ce travail philanthropique de dénonciation des injustices ? Owen Brady se donne-t-il bonne conscience et se rachète-t-il une conduite en plaidant la cause des enfants exploités ? Ambivalences de l'esprit humain...

Bel album au dessin classique couleur sepia, en format à l'italienne. Il invite à réfléchir sur la rédemption, sur les erreurs éducatives que l'on reproduit, victimes de nos traumatismes. Il propose également un parallèle intéressant entre deux problèmes toujours d'actualité, hélas : le travail des enfants et la prostitution - féminine, en l'occurrence, dans une société où elles n'ont pas le choix de leur destinée.

* Association pour la défense et la Protection des enfants contre le Travail.

agenda 18 août - emprunt mdtk

- quelques photos de Lewis Hine -

LH2

 LH4

LH6