nous pas propres

Tourbillon, 11 mars 2003, 24 p.

♥♥♥♠♠

DOUKIPUDONKTAN ? dirait Zazie, celle du Métro de Queneau, pas celle des Restos de Coluche... Papa, maman, les jouets de la chambre froncent le nez. Mais non, ce n'est pas Lino qui sent mauvais, c'est Coch-Coch, son doudou. Les parents suggèrent de le laver, mais pas question pour Lino : d'abord on ne se sépare pas de son doudou, ensuite c'est un tout, un doudou, odeur comprise. Alors Lino traîne Coch-Coch partout, à table, aux toilettes, ça aggrave son cas, et même celui de Lino qui commence à sentir tout aussi mauvais.

Une histoire qui parlera aux petits et aux adultes : le problème de l'hygiène du doudou - et mine de rien, de celle de l'enfant. Traits et couleurs du graphisme sont très agréables, et loups et cochon ont vraiment des rôles de composition : les parents loups ne sont pas effrayants, le petit loup et le cochon sont amis... L'album cartonné, Mon Doudou (Edith & Rascal), au texte plus simple, donc destiné aux très jeunes lecteurs/auditeurs. Un seul bémol, c'est finalement l'enfant qui décide quand il doit finir par se laver - bof.

< emprunt mdtk >