la mythologie thésée

Casterman, 7 octobre 2015, 48 p.

♥♥♥♥

 avis de Mr

Dans la mythologie grecque, Thésée est le fils d’Egée (roi d’Athènes) et d’Ethra (fille du roi de Trézène), tandis que le Minotaure, créature hybride, est issu de l’union de Pasiphaé (épouse du roi de Crète, Minos) et d’un taureau blanc envoyé à Minos par Poséidon. Les relations entre Athènes et la Crète sont alors souvent tendues. L’affrontement entre Thésée et le Minotaure s’inscrit dans ce contexte.
Cette bande dessinée ne se contente pas de raconter un combat entre Thésée et le Minotaure, elle situe son cadre et la généalogie des différents personnages. L’ensemble de l’album m’a paru très clair, malgré le nombre important de protagonistes et la complexité de leurs rapports. Le fait que je venais par ailleurs de lire quelques ouvrages sur le sujet a sans doute favorisé cette bonne compréhension. 
Une postface très intéressante rappelle le contexte historique qui a pu servir de fondement à la genèse de ces épisodes de la mythologie grecque (place de la civilisation minoenne et des rapports avec les peuples environnants). 
Le graphisme simple est agréable et efficace.

 avis de Canel

Thésée, vous vous souvenez ? Au-delà du jeu de mots incontournable de votre prof de collège « Maintenant Thésée vous, je vais vous raconter une légende d'origine crétoise et pas crétine ». Un marrant celui-là, qui sortira aussi inlassablement à toutes ses classes : « Ça Minerve », « Viens Médée », « La Pythie vient en mangeant », etc.

Alors, la légende de Thésée : le Minotaure né d'une union zoophile, enfermé dans un Labyrinthe construit par Dédale sur ordre du roi Minos, les sacrifices humains pour calmer la colère du monstre (sept jeunes Athéniens de chaque sexe livrés une fois par an, à dévorer tout crus), Thésée le héros qui se propose de mettre fin à cette terreur, Ariane - fille de Minos - qui donne une pelote de fil à l'aventurier pour qu'il retrouve la sortie après avoir tué la bête...
Voilà l'histoire, fidèlement et agréablement restituée dans cet album coloré et punchy.

L'éternel problème avec la mythologie grecque : la pléthore de personnages et de liens entre eux, donc on ne peut en introduire un sans présenter toute la famille et le lecteur s'y perd vite. Ça va, ici, grâce à quelques raccourcis pour introduire les chapitres.
L'avantage de cette collection destinée aux jeunes lecteurs : après les aventures en BD, une postface avec définitions, rappels historiques et photos.

Ayant appris récemment que la légende de Thésée est fondée sur des éléments réels (palais "labyrinthique" de Cnossos en Crète, culte et jeux/spectacles autour du taureau...) de la Civilisation Minoenne (- 2700 à - 1200 av JC), je regrette que les origines de cette histoire ne soient pas plus soulignés ici - mais je me doute que ce n'est pas ce qui intéresse le plus les jeunes lecteurs.

Merci aux éditions Casterman.