o cruelle

Actes Sud BD, 29 janvier 2014, 220 p.

♠♠♠♠

Rien compris, à part que ces femmes souffrent à cause des hommes. A cause d'eux ? Ou alors : "On perd tellement de temps avec la tristesse... On croit que c'est à cause d'un homme, puis on se rend compte que c'est soi-même qu'on pleure."

Confusion dans les personnages qui se ressemblent. Qui est où (avion, forêt, hôtel, plage) ? Qui fait quoi ? Qui parle avec qui ? Mais il ne faut peut-être pas trop chercher d'intrigue cohérente ? attention, spoil *** s'il s'agit d'un rêve, comme la dernière planche semble le laisser entendre... ***

agenda 11 oct. - emprunt mdtk