samedi 21 novembre 2015

~ Les histoires cruelles finissent mal (en général), Nicolas Cauchy

Belfond, 5 novembre 2015, 258 p. ♥♥♥♥♠ Quand veille de Noël rime avec histoire cruelle. 24 nouvelles de dix pages presque toutes savoureuses. Leur point commun : le 24 décembre.Nicolas Cauchy sait accrocher son lecteur dès les premières lignes, le cadre est posé (parfois trompeur, les rebondissements n'en sont que meilleurs), la curiosité est piquée, et les attentes ne sont pas déçues : surprises à gogo et bonne chute, en général. Les intrigues, bien construites, ont parfois un petit air de Boileau-Narcejac. C'est noir, toujours... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]