le grand méchant renard

ben

Shampooing, 21 janvier 2015, 252 p.

♥♥♥♥♥

Graou ! T'as peur, là ? Non ?
Attends... Et là : GRAOU !! Non plus ?
Bon, c'est normal. Quand le Grand Méchant Renard grogne, personne n'a peur, avec sa voix fluette il ne convainc pas. Tout au plus agace-t-il les animaux de la ferme qu'il vient régulièrement embêter pour trouver à manger. Fatigant, ce renard loser, pfff. Le chien de garde et la poule en ont marre...
Moi il me fait de la peine à être au régime 'navet' jour après jour, faute de trouver des proies. Le loup de la forêt a la dalle, lui aussi, mine de rien, avec ses grands airs de prédateur. C'est lui qui suggère au renard d'aller piquer quelques oeufs qu'ils boulotteront quand ils seront devenus des poulets.

Un délice de lecture ! Effet 'madeleine de Proust', d'abord, avec ces animaux de la ferme (renard, petit cochon, volaille) qui rappellent 'Aglaé et Sidonie'. J'ai aussi pensé à 'Wallace & Gromit' et à 'Shaun le Mouton' pour le genre d'humour subtil et mignon. Les dessins sont craquants, grâce aux bouilles des protagonistes - leurs yeux ronds, leurs expressions... Et puis l'intrigue est tendre, drôle et pleine de surprises, avec un deuxième niveau de lecture pour les adultes - double culture, identité, insertion, paraître, éducation, amour parent-enfant, chantage affectif, etc.

J'ai lu l'édition 'bonus', avec en prime une histoire de cinquante pages 'Il faut sauver Noël'. Oui, sympa cette deuxième histoire, mais moins que la première.

agenda 01/01/2016 - merci PN ! Papa noel

*  *  *