surtout ne mens pasEditions XO, 23 septembre 2015, 350 p.

♥♥♠♠♠ 

Un homme brillant, ce Erik Hilgarson. Emigré d'Islande à douze ans avec son frère et leurs parents, il est devenu un chercheur renommé spécialisé dans l'étude du cerveau. Tout semble lui sourire : il est depuis trois ans l'époux comblé de la violoncelliste virtuose Laura Katz, ils s'adorent, ils sont beaux, ils envisagent de faire un bébé. Un tel succès se doit d'être tapageur : Erik fête ses quarante ans en grande pompe, plus de deux-cents invités sont de la partie. Musique, alcool, coke, petits coups entre deux portes. Fiesta à tous les étages... enfin presque...

L'auteur, spécialiste des neurosciences pour le magazine 'Sciences et Avenir', nous fait profiter de ses connaissances - sur le cerveau, en l'occurrence. Voilà le bon point du thriller, qui m'a rappelé quelques romans de Franck Thilliez et de JC Grangé. Pour le reste : ingrédients rebattus (mélange de problèmes conjugaux et d'embrouille scientifico-commerciale, flic raide dingue d'un des témoins), grosses ficelles, intrigue improbable et dénouement rocambolesque qu'on voit venir.

J'ai aimé ce genre de thriller, je n'aime plus...

agenda 30 déc au 2 janv.

Merci à Mélanie et aux éditions XO.

- challenge thrillers & polars chez Sharon -

   challenge thrillers polars sharon

 

(...)
I don't care if it hurts
I wanna have control
I want a perfect body
I want a perfect soul
(...)