cruelles

cat clarke

Torn, 2013
traduit de l'anglais par Alexandra Maillard
R-jeunes adultes, 6 juin 2013, 420 p.

♥♥♥♥

Alice, londonienne de seize ans, assiste avec ses camarades à la messe commémorative donnée en l'honneur de Tara, disparue deux semaines plus tôt. Superbe pétasse, Tara était la vedette du lycée, aussi admirée que jalousée et redoutée, la meneuse du clan des pestes. Tara fut à une époque la meilleure amie d'Alice - mais il y a longtemps, qui s'en souvient ?
Pourquoi cette cérémonie-hommage ? Que lui est-il arrivé ? Jack, son frère, veut en savoir plus sur ses derniers jours, il se rapproche d'Alice pour l'interroger sur le voyage scolaire en Ecosse où a eu lieu le drame...

Roman young-adult, thriller psychologique, histoire assez girly, bon page-turner. 
J'ai été agacée de loin en loin par la bluette et par le côté fifilles - il ne manque que les pompons aux adolescentes anglaises pour être aussi cuculs que leurs congénères d'outre-Atlantique.
J'ai apprécié les thématiques évoquées : 'hiérarchie sociale' (sic) et reconnaissance dans un groupe (au lycée en particulier, à un âge où vos pairs sont sans pitié), cruauté, vengeance, blague débile, sentiment de culpabilité, relations entre père veuf et fille unique et orpheline...

Le suspense, le propos, le malaise induit par les situations m'ont rappelé les ouvrages de Laura Kasischke mettant en scène des lycéennes ou des étudiantes. De Cat Clarke, j'avais beaucoup apprécié Perdue et retrouvée, je trouve ce Cruelles un chouïa en dessous, moins subtil, mais peut-être est-il plus proche des attentes du public visé (adolescentes de quinze ans et plus) au vu des sujets développés - querelles entre filles, histoire d'amour...

Une auteur que je vais continuer à découvrir.

agenda 22 au 24 janvier - emprunt mdtk

- challenge thrillers & polars chez Sharon -

challenge thrillers polars sharon