calvin23

billw

It's a magical World, 1996
traduit de l'américain par Laurent Duvault
Hors Collection, 8 janvier 2004, 62 p.

♥♥♥♠♠

Calvin a six ans.
Il aime Hobbes, son doudou. Ah non, pardon, son meilleur compagnon de jeu, un tigre sympa, patient, fair-play. Le copain idéal, qui ne peut exister que dans l'imaginaire... 
Il n'aime pas : l'école et les devoirs, les bains, le dimanche, ranger sa chambre, aller se coucher. Et il n'est jamais à court d'idées quand il s'agit de ne pas obéir : mauvaise foi, feintes, sens de la repartie, procrastination. Ça rend les parents dingues, surtout la maman.
Calvin cogite et s'indigne comme n'importe quel enfant sur son quotidien de petit garçon, mais il philosophe comme un adulte sur la société, la politique, les médias - donc quid du lectorat visé ?

Premier album de la série que je lis, mais tout dernier opus pour l'auteur (le tome 24 ne rassemble que des inédits). Je ne connaissais que quelques planches avec les bonhommes de neige de Calvin, pépites d'humour noir. 
Déception à la lecture de cet album dont l'humour, les situations et les reparties m'ont rappelé ceux de Pico Bogue (Roques & Dormal), Nathalie (Salma) et surtout la pionnière, l'adorable et indétrônable petite Argentine : Mafalda (Quino)...

< emprunt mdtk >

*  *  *

HOMMAGE A MAFALDA AU FESTIVAL D'ANGOULEME, ici.

 

Afficher l'image d'origine