le journal de mary

lejdm

Belfond, 4 mai 2016, 278 p.

lu par Mr

♥♥

Mary Meyer a flirté avec un certain John Fitzgerald Kennedy, dit Jack, lorsqu'elle avait seize ans. L’aventure n’a duré qu’une soirée avant que Mary ne s’éloigne de ce charmeur qui s’était déjà fait une réputation de coureur de jupons. Mary et Jack en conservent cependant chacun un vif souvenir, d’autant plus que Jack cherche à entretenir la flamme par une correspondance assidue adressée à Mary. Quand ils se rencontrent à nouveau, une vingtaine d’années plus tard, Mary est mère de famille, tandis que Jack doit s’afficher comme le parfait époux qu’il n’est pas, et ce dans la perspective de sa possible candidature à l’élection présidentielle.

Ce journal (fictif) de Mary Meyer nous raconte l’histoire mouvementée de ses relations avec JFK. Il s’achève brutalement quelques mois après l’assassinat de Kennedy (à Dallas le 22 novembre 1962). Cette fiction repose sur des personnages réels : Mary Meyer a bien existé et fut assassinée quelques mois après JFK, comme indiqué en début d’ouvrage, pour des motifs qui posent encore question…

La justesse du ton et la finesse d’analyse des principaux protagonistes m’ont impressionné. On apprend beaucoup sur le personnage de Kennedy, et le contexte historique de la guerre froide constitue une toile de fond intéressante. L’ultra-conformisme de la société américaine du début des années 1960 et son conservatisme sont aussi parfaitement restitués, même si l’on perçoit les prémices d’évolutions sociétales intéressantes.

Une lecture qui m’a captivé, bien que je sois a priori peu intéressé par le sujet, n’étant pas friand des histoires de people. 

■  Merci à Célia et aux éditions Belfond.