madame

penaLa Boîte à Bulles, Contre-Pied, 18 novembre 2015, 76 p.

♥♥♥♥

'Madame', c'est le nom de ce chaton tacheté de cannelle qui vient d'entrer dans la vie de l'auteur et partage son appartement, son lit...
Imaginative et facétieuse, la jeune Madame a de quoi faire plein de conneries avec les accessoires d'une dessinatrice. Mais elle a réponse à tout quand elle est prise en faute (comme le chat du Rabbin*, elle parle), et se défend avec humour, espièglerie. Sa maîtresse ne lui en tient pas rigueur ; elle la dorlote comme un bébé, lui parle comme à une adulte.

Je ne suis pas friande des histoires de félins façon 'vécu', parce que je suis plus chien(ne) que chat(te), à la base...
Ce petit album m'a réjouie. Un gag par page avec un titre bien trouvé à chaque fois ('Madame + un verbe', comme chez Bashung).
L'humour rappelle un peu celui de Pico Bogue : répliques amusantes, 'philosophiques', jeux de mots. Les anecdotes sonnent juste, rappellent des bêtises de chat ou d'enfant, et Madame est mignonne comme tout.
Le trait fin et doux contribue au plaisir de lecture.

* série de Joann Sfar

agenda 8 juin - emprunt mdtk (insolite ! une coquille sur la tranche de l'album : L'anné (sans e final) du chat...)