sex story

Les Arènes, 13 avril 2016, 208 p.

♥♥♥♥

Voyage à travers les millénaires pour observer comment nos ancêtres vivaient leur sexualité, et comment nous et nos cousins primates la vivons aujourd'hui en Occident.

L'exposé est riche, grâce à la présentation de quelques civilisations, d'histoires issues des mythologies égyptienne, gréco-romaine, chrétienne, et de personnages célèbres.
B&CLes dessins restent sobres, et les textes sont pleins d'humour (notamment dans les dialogues, avec clins d'oeil amusants et anachronismes), ce qui me fait penser que l'on peut proposer cette 'Histoire de la sexualité en BD' aux jeunes adolescents, dès 12-14 ans.
Cette lecture me semble même indispensable : elle montre à quel point notre mode de vie (sexualité, mariage, famille, droits des femmes) est lié à notre société et soumis à ses lois, à ses progrès et à ses retours en arrière - quid de nos choix ?
On peut être pris d'un sentiment de vertige, il semble difficile de s'y repérer, notamment face à la pratique de la pédérastie* dans la Grèce antique ("nos" hommes - père, frère, compagnon, fils - joueraient-ils avec des petits garçons, aussi, si la société le permettait ? au secours !).
La conclusion, reformulée plusieurs fois dans les dernières pages de l'ouvrage, est là pour rappeler que tout est autorisé en matière de sexe entre adultes consentants.

Les auteurs sont sévères à l'égard de la religion catholique. Ce parti pris ne m'a pas gênée, puisque je déplore aussi les dégâts sur la sexualité générés par les discours et répressions religieux depuis quelque 2 000 ans (interdiction de la masturbation, de l'homosexualité, du plaisir féminin, de toute méthode anti-conceptionnelle, etc.).

J'ai beaucoup aimé cet album, il m'a fallu dix jours pour le lire - lecture très découpée, non pas pour passer aux exercices pratiques (le ton est plus pédagogique et drôle qu'érotique), mais parce que le texte est dense et les informations riches...
_________________________

* à ne pas confondre avec l'homosexualité :  « La pédérastie est, à Athènes, une relation pédagogique entre un jeune époux, un citoyen d'Athènes, qui va initier un jeune prépubère à la vie sociale et à l'intimité amoureuse pour en faire un 'citoyen'. Il s'agit en quelque sorte d'un rite initiatique de passage à l'âge adulte et à la qualité de citoyen. [...] L'amant (l'éraste) est un homme jeune d'une trentaine d'années. Il choisit son aimé (l'éromène) pour sa beauté et sa jeunesse. L'aimé a environ douze ans mais surtout il est imberbe. C'est l'absence de pilosité qui guide l'attirance. »  Autrement dit, en d'autres temps, d'autres lieux, M. Jack***, W. All**, le petit-fils de Fr***, quelques prêtres, éducateurs, etc. auraient agi en toute impunité ! Ah pardon, ils ONT agi en toute impunité...

agenda 7 au 17 juin