les trop petits cochonsL'Ecole des Loisirs, Mouche
13 janvier 2016, 44 p.

illustré par Frédéric Stehr

♥♥♥

Dans cette famille de trois petits cochons, il y a l'aîné, grand et svelte parce qu'il mange bien sa soupe de poireaux. Et les deux plus jeunes, trop petits, et surtout trop gras, à cause de leur penchant pour la malbouffe.
Voilà qui rappelle une autre fratrie de porcelets où, selon Bruno Bettelheim ('Psychanalyse des Contes de Fée'), l'aîné obéit au principe de réalité en construisant une maison solide pour se protéger des dangers (le loup) tandis que les deux autres préfèrent s'amuser et bâcler la construction de leurs abris - principe de plaisir...
Ici aussi, un loup reluque des cochons et boulotterait bien les plus accessibles - les deux petits, en l'occurrence.

Dans ce même registre de contes détournés, j'ai vu mieux chez cet auteur : intrigues plus originales, vocabulaire plus riche... Mais je me suis régalée, malgré tout, parce que j'ai un faible pour les histoires de petits cochons, surtout quand les illustrations sont sympas, et c'est vraiment le cas ici - mode de déplacement futé et rigolo de Max & Mix, confrontation loup-Mox avec quelques indices pour que le petit lecteur ait une longueur d'avance sur les protagonistes...

agenda 7 juillet - pour Zia

/!\  attention, mes photos spoilent  /!\

PCL1

PCL2

PCL3
(images zoomables)