ptit loupAuzou, 4 septembre 2014, 24 p.

♥♥

Les problèmes de partage et de jalousie : un grand classique dans les albums jeunesse. Et pour cause, c'est une occasion fréquente de dispute quand deux enfants ou plus sont en présence.

Rien de nouveau sur le sujet dans cet épisode de P'tit Loup (querelle, pleurs, réconfort, vertus du partage et de l'amitié vs solitude et ennui), mais beaucoup d'atouts dans la présentation :
- héros récurrent (une quinzaine de titres à ce jour, traitant des préoccupations des jeunes enfants)
- personnage à la fois sympathique et plein de petits défauts
- format idéal (17x17)
- pages plastifiées
- couleurs punchy
- dessins super mignons (notamment les petits animaux doudous)

Et puis, le truc tout bête : rien de mieux que des animaux personnifiés pour que le lecteur s'identifie sans prendre ombrage des différences. J'ai du mal à trouver des enfants asiatiques, noirs, métis dans la littérature jeunesse, ailleurs que chez Usborne. C'est loin d'être un détail quand vous offrez un livre à une petite fille à qui l'on reproche sa "peau marron" (sic).

De deux à quatre ans.