jours parfaits

ramoDías perfeitos, 2014
traduit du portugais (brésilien) par François Rosso
éditions des Deux Terres, février 2015
10/18, 4 février 2016, 336 p.

Il est un peu fêlé, ce Téo. Complètement, même. Etudiant en médecine, ancré dans sa routine « appartement-faculté-laboratoire », il a pour seule amie un cadavre de la salle de dissection. N'allez pas imaginer des cochonneries, la défunte a plus de soixante ans, et il n'est ni gérontophile ni nécrophile. Seulement, il l'aime bien, cette femme.
Avec les vivants, il ne sait pas faire, alors il mime ce qu'on attend de lui. A défaut d'être aimant, il est attentionné avec sa maman paraplégique, ça fait illusion. Est-il ce qu'on appelle un pervers narcissique ?
Quand il tombe amoureux pour la première fois de sa vie, il s'y prend bizarrement pour séduire la jeune femme...

Du deux en un dans ce thriller : une intrigue ** - avec un jeu de chat et de souris (quid du comportement de C.) - ** où le suspense nous tient jusqu'à la dernière page (et même au-delà : y aura-t-il une suite ?). Et une formidable allégorie des relations amoureuses - dissymétrie dans un couple, façons d'exprimer l'amour, liberté de chacun, etc.

L'auteur excelle dans ces deux registres, aussi ce thriller est-il à la fois intelligent et terriblement angoissant. Et original malgré un thème rebattu ** : la séquestration. Brillant !

agenda 21 au 23 août

💀 challenge polars & thrillers 2016-2017 chez Sharon - 8e 💀

logo sharon polar 201617