les nocesAlbin Michel, 25 mai 2016, 224 p.

lu par Mr

♥♥♥

En 1987, à Brest, une fiesta entre amis tourne au viol collectif. Le pot aux roses est découvert plus de vingt ans plus tard. Puisque la vengeance est un plat qui se mange froid, les quatre coupables devraient finir par avoir les foies, puis, si tout se passe comme prévu pour le redresseur de torts, par bouffer des pissenlits par la racine.

L'histoire est plutôt banale et l'auteur semble ignorer les règles de prescription de notre code pénal. L'écriture est en revanche agréable, et l'auteur sait aller à l'essentiel. Ce roman est plaisant à lire, même s'il ne s'agit pas d'un chef d'oeuvre de la littérature policière.

Merci aux éditions Albin Michel.