que du bonheurRouergue, 4 mai 2016, 122 p.

♥♥

350 ! C'est en gros le nombre de JDM (journées de m****) qu'Angela a enchaînées depuis son arrivée au lycée.
Dès le jour de la rentrée en Seconde, elle se prend les pieds dans le sac de LA bomb
asse-pétasse de la classe, se casse le nez. Et c'est parti pour un tour de piste quasi-complet des pires cauchemars ados : visage abîmé, brimades de la blondasse et de ses copines, complicité muette des adultes. Et si encore Angela pouvait oublier ses problèmes en rentrant chez elle, mais non, on lui en remet une bonne louche : les parents se séparent, le vieux chat adoré rend l'âme, sa meilleure amie la trahit, ses vacances d'été s'annoncent pourries...

Rachel Corenblit reprend ici des recettes qui marchent en littérature pour jeunes ados. Sur la forme, d'abord : témoignage tragicomique ponctué de quelques photos, illustrations, commentaires manuscrits. Et sur le fond : comme dans les séries Nine (Géraldine Maillet) et Mentine (Jo Witek), il est question d'amitié et d'amour, de harcèlement entre ados, de divorce parental (et de la dépression maternelle qui l'accompagne parfois), de troubles du comportement alimentaire, de rapports conflictuels avec les parents, et de l'échec scolaire qui résulte de tout ce bazar...
Malgré ces sujets graves, le ton reste léger, grâce au sens de l'autodérision de la narratrice. Trop léger, peut-être, eu égard aux problèmes évoqués : le harcèlement et la boulimie peuvent s'installer durablement et faire de gros dégâts...* Ce roman s'adresse donc plutôt aux jeunes adolescent(e)s, de onze à quatorze ans.

Merci, Iris29, pour l'idée : j'ai passé un bon moment de lecture plus souriante que larmoyante. Avec sa mauvaise foi et sa lucidité impitoyable et drôle, Angela est une ado de quinze ans grincheuse comme on en croise tous les jours...
-
n° vert si vous êtes victime ou témoin de harcèlement :  30 20
-

et ce site : NON AU HARCELEMENT !

agenda 3 nov. - emprunt mdtk