je voyage seuleDet henger en engel alene i skogen, 2013
traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud
bjoPocket Thriller, 11 octobre 2016, 580 p.

♥♥

Un promeneur trouve dans la forêt une fillette assassinée, revêtue de vêtements de poupée, un cartable à ses pieds. Des détails semblent indiquer qu'elle n'est que la première victime d'une série de meurtres.
Les projets de suicide de la brillante inspectrice Mia Krüger* attendront un peu, il est urgent d'arrêter ce serial killer potentiel, et la perspicacité de la jeune femme a déjà fait des miracles par le passé. Le commissaire Holger Munch, son ami, se charge de la ramener à la ville et à la vie.

le hibouIci, comme dans beaucoup de polars récents : des disparitions d'enfants, une équipe d'enquêteurs à laquelle on s'attache et qu'on sera amené à revoir (un 2e volet, Le Hibou, est déjà disponible en VF), différentes pistes, des rebondissements et des surprises à la fin, pas de temps mort, mais pas d'action testostéronée pour autant (ouf). Malgré tous ces ingrédients rebattus, j'ai dévoré ce thriller, sans impression de déjà-lu. J'ai apprécié le rythme vif donné par l'alternance de chapitres brefs (une technique très utilisée, mais pas toujours subtilement), et particulièrement les portraits des personnages, leurs sentiments, leurs échanges, notamment ceux des enfants, vraiment bien vus.

Dans ma liste de Noël : Le Hibou.
Mr, si tu me lis... 😉

* tiens, encore une coquille sur la 4e de couv : il manque le tréma de Krüger

agenda 23 > 27 nov.

💀 challenge polars & thrillers 2016-2017 chez Sharon - 19e  💀

logo sharon polar 201617