esclaveMilan Poche Junior, juillet 2007, 154 p.

pama♥♥

Maïmouna, dix ans, est la fille du chef d'un paisible village africain.
Une guerre tribale passe par là, les ennemis tuent son père, capturent ceux qui ont survécu au massacre pour les vendre à des négriers.
Au terme d'un long trajet en bateau où elle voit mourir sa mère, la fillette arrive au Venezuela et atterrit dans une riche famille de propriétaires terriens. Moindre mal : elle est domestique dans la maison, le quotidien est un peu moins pénible que celui des esclaves qui travaillent dans les champs.
Maïmouna, rebaptisée Ana, est plutôt bien entourée, jusqu'au jour où tout se gâte...

Ce roman est destiné aux enfants à partir de dix ans. On ne s'étonnera donc pas qu'il soit riche en rebondissements, et que son dénouement soit heureux. Même s'il édulcore pas mal de réalités ** (notamment les risques encourus par la jeune fille dans sa fuite) **, il a le mérite d'en dire long sur la traite des Noirs au XVIIIe siècle.
En lecture accompagnée, cet ouvrage permet d'aborder d'autres thématiques toujours d'actualité :
- la guerre qui tue des civils, sépare des familles, bouleverse des vies
- l'exploitation de l'homme par l'homme
- le travail des enfants
- la persistance de la ségrégation dans de nombreux pays...

agenda 14 déc. - emprunt mdtk