la nouvelle robe de billBill's new Frock, 1989
aftraduit de l'anglais par Nathalie Hay
L'Ecole des Loisirs, Neuf, 1997, 138 p.

Vous pensez que l'habit ne fait pas le moine ? Erreur ! Aux yeux des autres, en tout cas...
Le petit Bill va en faire l'amer constat ce jour où, alors qu'il s'est réveillé en fille, sa mère l'a revêtu d'une robe rose froufroutante pour aller à l'école.
Il semble être le seul à savoir qu'il est en réalité un garçon ; ni ses parents, ni le chat de la maison, ni ses camarades et enseignants ne s'étonnent de cette apparence, inédite pour lui. Tout ce qu'on voit, c'est qu'il est habillé en fifille et doit donc être 'traité' comme tel. CQFD.

Bill découvre ainsi que si vous êtes une fille :
- on vous trouve toute belle en robe/jupe, c'est tellement féminin, vous devriez en mettre plus souvent !
- on vous attribue un rôle de princesse dans une pièce de théâtre - la princesse nunuche qui a besoin d'un prince pour se sortir d'une situation périlleuse, quitte à attendre des années, un siècle, la cruche !
- vous êtes censée avoir une jolie écriture et entretenir vos affaires avec soin, rester propre
- on n'a pas le droit de vous taper dessus
- vous êtes persona non grata dans une partie de foot
- vous n'êtes pas censée courir plus vite qu'un garçon

Intentions louables de la part de l'auteur, qui entend dénoncer dans ce petit roman les stéréotypes sexuels. Dommage que l'histoire s'éternise, qu'elle parte dans plusieurs directions sans vraiment décoller et qu'on ne saisisse pas très bien où l'auteur veut en venir, au-delà du constat évident : les filles et les garçons ne sont pas traités de la même façon. C'est d'autant plus frustrant qu'on n'a même pas le fin mot de l'histoire ! ** cauchemar ? "voyage en absurdie, qu'on fait lorsqu'on s'ennuie" *, comme dirait Michel ? (1) **

3e sexeJ'en profite pour glisser la question de l'intersexuation, qui concerne environ une naissance sur 5 000 en France (variable selon les pays). Lorsque "les organes génitaux sont difficiles ou impossibles à définir comme mâles ou comme femelles selon les standards habituels", on demande aux parents de choisir fille/garçon, et ce choix peut s'avérer en contradiction avec l'identité de l'enfant lorsqu'il grandit. Imaginez les dégâts... Imaginez aussi le chemin à parcourir pour faire accepter un troisième genre dès la naissance dans notre société...

agenda 10 & 11 janvier - emprunt mdtk

• voir cet article : Le sexe neutre reconnu pour la première fois en France (Le Monde, 14/10/2015)
• lire l'excellent Le choeur des femmes de Martin Winckler
• image de droite : toilettes à Amsterdam

(1) Michel Sardou, Etre une femme