dans le désordreEditions Sarbacane, 6 janvier 2016, 251 p.brunet-

lu par Mr

♥♥♥♥♥

Lors d'une manifestation, deux étudiantes rencontrent des « marginaux » qu'elles trouvent sympathiques. Tous partagent l'envie d'un monde différent de celui qui les entoure, d'une vie autre que celle que la société leur offre. Rapidement ils partagent aussi leur habitat, en squattant une maison inoccupée.

Le lecteur découvre peu a peu l'histoire de ces sept personnages, et comprend ainsi la colère qu'ils éprouvent et les choix de vie qui en résultent.

Même si l'idéalisme de certains de ces jeunes a parfois fait sourire (jaune) l'adulte désabusé que je suis, j'ai dévoré ce roman subtil avec plaisir et émotion. Il donne une image intéressante des rapports entre les parents et leurs enfants, lorsque ceux-ci veulent prendre leur envol et s'affranchir de certaines contraintes.
Les thématiques de la révolte, de l'amitié, de l'amour et du deuil y sont également abordées avec une grande justesse.

A faire lire aux adolescents, pour en discuter éventuellement, un jour où ils sont décidés à parler et écouter... 😉

►  L'avis de Canel.