Talents Hauts, octobre 2015, 95 p.

♥♥

Si, lorsque vous lui demandez ce qu'il trouve de plus sexy chez vous, votre nouveau chéri vous répond : « tes enfants, tes frères/soeurs mineurs », fuyez ! *
Vous pouvez aussi alerter la police, mais il paraît que ça ne sert à rien, ou disons qu'un signalement ne suffit pas...
Alors commencez par mettre le bonhomme à distance, pour épargner enfants et ados.
Je ne sais pas, parmi les pédophiles, quelle est la proportion de ceux qui parviennent à résister à leurs pulsions, ou en éprouvent au moins le devoir moral ? Ce que je peux affirmer en revanche, c'est que certains, en véritables prédateurs, font tout pour être en contact avec des enfants, dans leur vie professionnelle ou personnelle.

Voilà un des messages de ce roman jeunesse - c'est en tout cas ce que j'ai perçu et qui me marquera, au vu de quelques exemples similaires autour de moi. Mais il est possible que l'histoire soit moins dramatique que l'aperçu que j'en donne.
L'auteur évoque avant tout l'émergence de la pudeur à la puberté, l'importance de la respecter et de donner à l'enfant les moyens de se protéger des intrusions adultes qui peuvent les gêner, qu'elles soient véritablement malsaines ou purement anodines. S'ils veulent s'enfermer dans leur chambre, les toilettes et la salle de bains, respectez, même si cela ne correspond pas à vos habitudes !

Un roman aussi utile pour les parents et éducateurs, que pour les jeunes lecteurs, à partir de 10-11 ans.

* Bien sûr, il y a peu de chances qu'il (se) l'avoue, alors soyez vigilant-e-s !

agenda 29 mars