L'Ecole des Loisirs, 13 avril 2016, 330 p.

♥♥♥♥♥

mamIllustrant l'adage 'Les cordonniers sont les plus mal chaussés', le psychologue Sauveur Saint-Yves est plus doué dans son rôle de thérapeute que dans celui de père. Il éduque seul son petit garçon de huit ans, c'est un papa formidable, mais quand même, parfois, ses comportements sont discutables et son manque de clairvoyance peut surprendre...

Encore un livre que j'ai failli bouder à cause d'une photo neuneu de bestiole façon 'calendrier PTT' sur la couverture.
C'eut été dommage ! Il me semble que j'ai autant savouré ce roman que mon préféré de l'auteur à ce jour, Oh, boy !
Beaucoup de finesse, de tendresse, d'humour pour parler de sujets graves : le mal-être des adultes, des enfants, des adolescents - avec des symptômes très actuels tels que la phobie scolaire, l'auto-mutilation, l'addiction aux jeux vidéos...
A travers les voix des patients qui défilent dans le cabinet de Sauveur et les réflexions de ce psy au grand coeur, Marie-Aude Murail évoque avec brio les difficultés à vivre sereinement en couple et en famille, les mésententes parentales et les non-dits qui forment un terrain fertile pour les pathologies de l'enfant et de l'ado (et qui laisseront des cicatrices sur l'adulte, voire sur les générations suivantes).
Dit comme ça, ça peut sembler effrayant, mais cette auteur talentueuse nous installe dans un univers douillet peuplé de personnages attachants, qui nous font passer par toutes sortes d'émotions, tout en nous invitant à cogiter sur nos propres difficultés.

L'histoire ne s'arrête pas là, la série compte trois opus à ce jour. Je coupe avec un roman policier et j'attaque le deuxième volet (malgré la couverture du même style !).

agenda2

14 > 16 avril - emprunt mdtk, puis achat pour faire circuler largement autour de moi - c'est l'avis de Juin qui a vaincu mes dernières résistances, merci ! 😊