-extrait du dernier album 'Celui qui aboie', dispo depuis le 26 mai

J'ai besoin de mes 14 ans,
Pour mieux te regarder,
D'un timide coin d’œil,
A la mémoire des premières fois.

Besoin de mes 15 ans peut-être,
Pour oser tremblant,
Te prendre la main d'un élan,
Sans y perdre la tête.

Besoin de l'eau d'une rivière,
Pour tenter l'aveu d'une flamme,
Besoin de mes yeux dans la terre,
Pour éviter le drame, et te plaire...

En flaque puisque Wendy, c'est ce que tu fais le mieux de moi.

J'ai besoin d'un peu de mort lente,
Un peu de temps pour toi,
Besoin des airs que tu me souffles
Et des mots que tu chantes.

J'ai besoin d'un sourire encore,
Pour t'aimer toujours,
Des quatre notes d'un accord,
Pour unique promesse.

Besoin de l’ombre d'une fleur,
Pour laisser couler mes larmes,
Besoin d'un croissant de ton cœur,
Pour éviter le drame et te plaire...

En flaque puisque Wendy, tu le sais je ne résiste pas.

Je pars pour toujours mais sans bagages,
Une chanson d'amour à chaque doigt,
J'emmène avec moi le vent du large,
Un peu de mon âge, mais quelques fois ...

J'ai besoin de mes 14 ans,
Pour mieux te regarder,
Et des yeux de l'enfant,
Pour ne rien attendre de toi.

Rien d'autre que tes fredonnelles,
Et tes pas qui s'envolent,
Emmène-moi toucher le ciel,
Puisqu'il est encore là,
Passer par le trou de l'ozone,
Et s'échapper du monde,
Lovés dans le creux d'un atome,
Ou la fumée d'une blonde, on s'en va ...

En vrac puisque Wendy mon désordre a bien besoin de toi...
En vrac puisque Wendy mon désordre a bien besoin de toi...