intempérie

Dupuis, Aire libre, 16 juin 2017, 152 p.

lu par Mr

♥♥♥♥

Un enfant fait une fugue, fuyant les sévices de son père. L’environnement est hostile, d’autant plus qu’une sécheresse sévit. Des recherches sont lancées - ou plutôt une battue, du point de vue de l’enfant.

Malgré la violence et la tristesse qui s’en dégagent, l'histoire est belle, tout comme le graphisme de cet album adapté d'un roman de Jesús Carrasco.

J’ai également beaucoup apprécié les commentaires des deux auteurs, qui figurent en fin d’ouvrage.

Je n’éprouve néanmoins par l’envie de lire le roman, ayant l’impression que l’essentiel a été dit et que l'atmosphère est parfaitement rendue grâce aux dessins et aux couleurs. Je crains d'être déçu par le texte 'brut'.

... et Canel

♥♥♥♥

« Les hommes étant partis, il n'avait qu'une chose en vue : marcher vers le nord. Que trouverait-il dans ce nord absolu ? Peu lui importait. Il s'éloignait du village, de l'alguazil* et de son père. Cela lui suffisait. » 
Victime de maltraitances, ce jeune garçon fuit. Il risque la mort ; le désert n'est pas loin et la sécheresse sévit. Heureusement, il rencontre un vieux berger, et découvre à l'occasion que tous les mâles ne sont pas des prédateurs. Mais les hommes du village sont à ses trousses...

Adapté du roman éponyme de Jesús Carrasco, cet album aux traits et couleurs expressifs nous confronte de plein fouet à la chaleur, à la rudesse d'un paysage aride et étouffant, et à la violence humaine. Quelques gouttes de douceur dans ce monde hostile : du lait et de l'eau pour étancher la soif, un troupeau paisible, l'amitié et le dévouement désintéressés d'un vieillard bienveillant, ses leçons de survie, ses conseils de sagesse en réponse à la volonté de vengeance - tellement précieuses pour un enfant qui n'a connu que la violence et ne sait répondre autrement.

En postface, l'auteur du roman et celui de la BD expliquent leurs sources d'inspiration, leurs méthodes de travail, leurs liens avec l'Espagne... 
Bonne idée ! Ces témoignages confirment que leurs approches se complètent à merveille, et c'est probablement ce qui rend cet album si émouvant.

• merci, Apikrus, pour ce choix Babelio - c'est rare que tes sélections Masse Critique correspondent à mes goûts ! 😉

____

agenda2

25 juin

Merci à Babelio et aux éditions Dupuis !

jes   jr
Jesús Carrasco & Javi Rey

💀  challenge polars, romans noirs & thrillers 2016-2017 chez Sharon - 47e  💀

logo sharon polar 201617