proie idéale

Rageot, Thriller, 6 mars 2013, 224 p.

♥♥

Marre des parents, du foyer, des familles d'accueil. Bien envie d'aller tutoyer les étoiles. Après tout, je ne suis pas plus moche que toutes ces filles qui posent, qui jouent, qui chantent, qui dansent ? Allez, je tente ma chance via le net. Quelques réponses de refus ont bien failli me décourager. Heureusement, le photographe Eric sait voir la différence, lui, entre une beauté classique et le petit plus de l'originalité. Regardez toutes les drôles de tête chez les mannequins, il a bien fallu que quelqu'un ait l'audace de croire en elles - ah bon, ce sont des 'filles de' ?

Bref, si vous n'êtes pas né de la dernière pluie, vous vous serez douté que le Eric en question est un sale type et que la jeune fille va tomber dans un truc chelou. Au mieux elle se fera violer une fois, au pire, elle va tomber dans un réseau de prostitution.

Voilà ce que dénonce cet ouvrage. L'intention est louable, d'autant que l'auteur nous parle également de Roms et d'homosexualité féminine - ça élargit les thématiques - mais ça traîne en longueur, ça prend des allures de Club des Cinq. Je me suis ennuyée et ai failli abandonner à plusieurs reprises...

Sur les leurres des rencontres sur le net, j'ai préféré Mauv@ise connexion (Jo Witek), plus plausible.

_____

agenda2

 6 au 8 juillet

💀  challenge polars, romans noirs & thrillers 2016-2017 chez Sharon - 48e  💀

logo sharon polar 201617